Cuisine locale et méditerranéenne
Un restaurant du Cours Saleya au cœur du Vieux Nice

Un jardin de saveurs Face au Marché aux fleurs

Découvrez la Favola

La « Favola » ?

« Che favola ! » s’écrient les Italiennes et les Italiens… Pour exprimer leur bonheur, qualifier la beauté d’une personne ou le plaisir ressenti. Tout ce qui transcende le banal et casse la monotonie. « Che favola », c’est un ensemble d’émotions qui touche à perfection. Et puis, ça sonne bien, non ?

Comment nous trouver ?

Suivez le soleil ! À dix mètres seulement de la Voglia, vous trouverez un monde radicalement différent. Le Cours Saleya est une agora lumineuse, un marché de fruits et légumes qui capture l’aura de Méditerranée.

Bienvenue à Nice : ça se pose, ça se balade, ça discute, on parle fort. On y est. Pourquoi ne pas profiter d’un moment culinaire en face du marché aux fleurs ?

C’est comment dedans ?

La Favola est un restaurant intimiste. Le bâtiment à la façade Magenta pourrait passer pour un second musée Matisse. Accueillis par les antipasti, ne vous laissez pas déconcerter par le David argenté – la réplique n’oserait pas rivaliser avec l’original. Les murs rouges et noirs, le plafond haut et les grandes fenêtres de plain pied rappellent les villas des collines, bien connues des Niçois…

Une carte à croquer

15 ingrédients à partager dans la même assiette ? 12 650 combinaisons différentes ? Rien que pour l’apéritif ? Ils sont fous ces Italiens…

La Favola vous présente…
Les Antipasti.

Nos produits fétiches


En résistance : La côte de veau oreille d’éléphant

« Une oreille d’éléphant ? » Le nom m’a intrigué, assez pour me pousser à la commander. Quelle surprise de me retrouver face à un plat italien bien connu : l’escalope milanaise ! Rendue fine du papier de verre, la viande panée se pavane le long de l’assiette. Riquette, tomates cerises… Un plat populaire revisité avec goût !

#DumboPlato #GrosMorceau #FoodIsLove #JePaneDoncJeSuis

En dessert : le Tiramisu Spéculoos

La verrine ressemble à un pot de confiture avec son couvercle. Le dessert maison est homogène et les couches sont bien visibles. Seule la poudre spéculoos parsemé généreusement sur le dessus, donne une impression de fantaisie et de laisser-aller. La première bouchée ne laisse pas de doute, ce Tiramisu remonte vraiment le moral !

#SugarAndCoffee #ToujoursDeLaPlace  #SaveursEnPagaille #TiramiTsunami  #TireMoiDessus

Il en reste dans l’assiette ? Emportez nos petits plats chez vous et demandez votre takeaway !

Le galet magazine


Le galet magazine, c’est une nouvelle fenêtre sur Nice et l’azur. Issa Nissa ou french Riviera ? Les deux, mon capitaine. Nous portons les voix de tous les Niçois, ceux de souche comme d’adoption, mais aussi celles qui ne sont que de passage. Nous partageons tous les mêmes plaisirs.  Notre magazine est entièrement gratuit. Comme notre cuisine, les quantités sont généreuses et la qualité toujours au rendez-vous, alors pourquoi se priver ?

Nice, terre d’innovations ? Quels sont les ressorts de l’économie locale ? Découvrez un morceau de Côte d’Azur qui fait fi du tourisme et se développe sur des secteurs inattendus… Nice, le petit cluster qui a du cœur, une enquête à retrouver dans les colonnes de notre magazine !

Avant, après ou pendant le repas, prenez-le quand vous voulez… du moment que vous le dévorez.

Privatiser la Favola

Devenir propriétaire d’un soir, ça vous dit ? La Favola vous ouvre les portes de son établissement classé au patrimoine des Architectes des Bâtiments de France. Gardez un œil sur le Cours Saleya et plongez au cœur du Nice des Niçois, à deux pas de la vieille ville. Familles ou entreprises, mariages ou conférences… Le groupe Cannatella met son restaurant à votre entière disposition. Et ne vous interdisez aucune envie : nous vous accompagnerons à chaque étape de l’organisation et satisferont vos appétits les plus fous.

Testé… et approuvé !

« Au mois de mai, 60 personnes se sont réunies en mode cocktail pour une soirée niçoise. Les clients souhaitaient le cadre le plus authentique possible… Un concept que nous avons poussé au bout : six grandes tablées de dix se sont dressées sur le Cours Saleya. Pan bagnat, pizza et même socca traditionnelle ont fait partie du menu. »

By Laura, l’interlocutrice privilégiée de vos événements privés.

Créé avec DeliPress